Fourmi gâte-bois


Nom scientifique (latin)

Camponotus pensylvanicus

Autres appellations

Fourmi noire
fourmis charpentière
fourmis

Description et biologie

La fourmi noire gâte-bois est un insecte qui vit en colonie. On retrouve au sein d’une même population plusieurs centaines ou plusieurs milliers d’individus appartenant à l’une des 3 castes suivantes : les reproductrices (mâles et reines), les ouvrières et les soldats. Les mâles sont ailés et meurent après avoir fécondé la reine. Leur couleur varie du rouge au noir. Ils mesurent environ 6 mm.

Les reines perdent leurs ailes après l’accouplement. Leur couleur varie du rouge au noir. Elles sont les plus gros individus de la colonie et mesurent de 13 à 15 mm.

Les ouvrière sont des femelles stériles et sans ailes. Leur couleur varie et elles mesurent de 6 à 10 mm. Elles possèdent des pièces buccales broyeuses bien développées.

Les soldats sont des femelles stériles, sans ailes. Leur taille est légèrement supérieure à celle des ouvrières. Leur tête et leurs pièces buccales sont plus grosses.

Fourmi gâte-bois - camponotus pensylvanicus

Mode d'infestation

La présence de fourmis dans les résidences résulte de l’introduction d’une jeune reine ailée prête à fonder une colonie. de l’entrée de bois de chauffage infesté, ou encore de la migration d’une colonie vivant à l’extérieur.

Prévention

À l’intérieur des résidences il faut garder les lieux propres et en bon état. Toute fuite d’eau de la toiture ou de la tuyauterie doit être réparée rapidement. Il faut éviter d’entreposer le bois de chauffage à l’intérieur.

À l’extérieur, il faut enlever tout le bois pourri qui entoure la résidence.

II est important, lorsqu’il y a une infestation, de localiser le ou les nids en observant le comportement des fourmis.

Développement et cycle de vie

À l’intérieur d’un nid on ne retrouve qu’une seule reine qui pond des oeufs. Celle-ci ne s’accouple généralement qu’une seule fois au cours de sa vie. Lorsqu’elle fonde une colonie, elle soigne et nourrit elle-même la première portée d’ouvrières. Dès que les ouvrières sont capables de travailler, la reine ne s’occupe plus que de pondre.

Les oeufs mettent 24 jours à éclore. Le stade pupal dure 21 jours et le cycle complet est d’environ 9 semaines.