Coccinelle

DESCRIPTION

Cet insecte long de 6 à 7 mm peuple l'ensemble de la région paléarctique. Les points des élytres varient en fonction de la zone géographique.

CYCLE DE VIE

Elle subit quatre stades larvaires et se nymphose sur les plantes. La nymphe est une pupe emmaillotée et son extrémité anale est entouré de la dernière exuvie larvaire. Le stade nymphal dure 1 ou 2 semaines et le nouvel imago est d'abord jaune puis s'assombrit et acquiert sa couleur définitive quelques heures plus tard

.

COMPORTEMENT

La coccinelle dévore essentiellement les pucerons et se montre ainsi l'un des insectes les plus utiles, Au printemps la femme dépose ses œufs, généralement en petits paquets, sur différentes parties des végétaux.

Du fait de ses pattes assez longues. la larve est très agile pour poursuivre ses proies Comme l'adulte, elle chasse les pucerons, en détruisant plusieurs centaines de ceux-ci pendant sa courte existence (6 semaines maximum).

Les adultes sont actifs et chassent leurs proies jusqu'au début de l'automne, période à laquelle ils se cachent pour hiverner dans les fentes des pierres, au pied des arbres sous l'écorce et même dans les habitations, surtout les caves, les greniers et autres endroits non chauffés. Au printemps, ils reprennent leurs activités dès les premières journées chaudes.

MODE D'INFESTATION

À l'automne, elles s'introduisent à l'intérieur des habitations par les défauts de structure du bâtiment, et les ouvertures possibles.

PRÉVENTION

La première étape dans le contrôle de la coccinelle, consiste à rendre la structure du bâtiment la plus étanche possible en installant du grillage de protection ou en calfeutrant les principales voies d'entrée. Il est primordial d'élimer les cadavres de coccinelle avec un aspirateur pour éviter qu'ils ne constituent une source de nourriture pour le dermestes du lard.

© 2020 Les Entreprises Maheu, emaheu.com