Blatte germanique


Nom scientifique (latin)

Blatella germanica

Autres appellations

Coquerelle
Cafard
Cancrelat

Description et biologie

La blatte germanique est la plus petite et la plus fréquente des blattes domestiques. Elle mesure de 11 à 14 mm. Son corps est ovale et aplati, de couleur brun pâle, avec deux rayures brun foncé caractéristiques sur l’avant du thorax. Elle se distingue aussi par deux longues antennes courbées vers l’arrière et par deux paires d’ailes recouvrant l’abdomen. Ces ailes ne servent qu’à planer ou à se retourner lorsque l’insecte est renversé sur le dos.

Les jeunes blattes (stade nymphe) ont la même apparence que les adultes, mais elles sont de plus petite taille et n’ont pas encore d’ailes.

Blatte germanique - Blatella germanica

Comportement et habitudes

La blatte germanique infeste les maisons, les restaurants, les hôtels, les entrepôts alimentaires, les navires et tous les endroits où elle trouve nourriture, humidité, chaleur et abri.

La croyance populaire voulant que ces insectes ne se retrouvent que dans les lieux malpropres est erronée. II suffit d’introduire une femelle portant une capsule d’oeufs pour obtenir au bout d’un an une population de plusieurs milliers d’individus. Les lieux mal entretenus favorisent cependant l’augmentation rapide de la population.

Généralement, la blatte germanique demeure cachée le jour et sort la nuit en quête de nourriture. Elle est pratiquement omnivore, mais préfère les féculents. On la retrouve surtout près des cuisines, des garde‑mangers et partout où la nourriture et l’eau sont accessibles.

L’insecte exhale une odeur désagréable caractéristique qui permet de déceler une infestation. Cette odeur imprègne les aliments, la vaisselle et les ustensiles où les blattes séjournent. La présence d’excréments et d’exuvies signale aussi l’activité des blattes.

Mode d'infestation

Les blattes pénètrent généralement dans les édifices avec des produits déjà infestés, particulièrement des produits alimentaires et des empaquetages. Elles se propagent à l’intérieur des édifices et des immeubles à logement en suivant le système de tuyauterie, les conduits d’aération et les fissures.

Prévention

Le plus important dans la lutte contre les blattes est d’empêcher les infestations. II faut d’abord prendre les mesures nécessaires pour contrer leur introduction dans les immeubles et décourager toutes infestations en appliquant des mesures d’hygiène et de propreté exemplaires.

II est important de ne pas laisser à leur disposition des miettes d’aliments, des restes de table ou tout autre forme de nourriture. II faut se débarrasser des déchets alimentaires en les mettant dans des contenants hermétiquement fermés, placés à l’extérieur de la maison.

Développement et cycle de vie

La femelle pond de 8 à 40 neufs dans une capsule (oothèque) qu’elle transporte avec elle, à l’extrémité de l’abdomen. Lorsque les neufs sont matures, après environ 28 jours, elle dépose cette capsule dans une fente ou près d’un mur. Les jeunes écloront quelques jours plus tard.

Une femelle produit 4 à 8 de ces capsules au cours des 6 mois de sa vie. Le stade de développement des jeunes dure en moyenne 3 mois, durant lesquels auront lieu 7 mues. Lorsque la température et le taux d’humidité sont élevés, le développement peut se faire en 2 mois; lorsque les conditions sont défavorables, la croissance durera jusqu’à 12 mois. Dans des conditions propices, le cycle de vie des blattes germaniques est de 2 à 5 mois, produisant ainsi jusqu’à 3 générations par année.