Araignée


Nom scientifique (latin)

Arachnides

Description et biologie

  • Présence de 4 paires de pattes.
  • Corps divisé en 2 tagmes.
  • Appendices buccaux : pédipalpes et chélicères
  • Taille : très variable. Au Québec, la taille moyenne est de 0,5 cm.
Araignée - arachnides

Comportement et habitudes

Tissage d’une toile pour la capture des proies. Tue sa proie à l’aide d’un venin avant de la dévorer. Se nourrit surtout d’insectes. Son venin peut être mortel.

 

Deux espèces dangereuses :

  • veuve noire (latrodectus mactans);
  • recluse brune (oxoceles reclusa).

Observations et autres recommandations

Ce n’est pas un insecte (arthropode de la classe des arachnides). Elle vit dans le bois et les endroits humides. Elles pénètre dans les maisons à l’automne.

Prévention

La pose de moustiquaire au fenêtres et bouches de ventilation peut limiter l’entrée des araignées, mais un traitement peut être requis si la situation ne s’améliore pas.

 

Le traitement contre les araignées s’exécute en deux temps : au printemps, au début de leur cycle, et en automne lors de leur pleine évolution et période d’accouplement.

 

Des traitements supplémentaires peuvent être planifiés selon l’environnement et les circonstance

Développement et cycle de vie

Tisse une petite toile de 3 mm environ et y dépose son sperme. Il le reprend ensuite dans ses pédipalpes. Il est ainsi prêt à se trouver une femelle. Dépendant des espèces, il y a un rituel lors de la fécondation. Le mâle dépose son sperme dans les réceptacles séminaux de la femelle. Les oeufs sont pondus dans des capsules ou sacs dans la plupart des cas. Il peut y avoir de 2 à 1000 oeufs/capsule selon les espèces. Possibilité de diapause. La durée du développement est variable selon les espèces. Il y a plusieurs mues avant l’atteinte de la forme mature.

Veuve noire - latrodectus mactans
Recluse brune - oxoceles reclusa